La Croix de la Golden Dawn – Troisième partie : Les éléments de la Croix

slide003I. L’orientation de la Croix

La Croix dans son ensemble se veut représentation de l’univers – du microcosme, comme du macrocosme. Son ambition totalisante va induire la surdétermination de chaque symbole. En outre, elle symbolise la rencontre et la synthèse des contraires. Pour commencer, on y trouve le quaternaire des Éléments et des directions, ainsi que 4 Sephiroth de l’Arbre de Vie (pour la symbolique des couleurs, voir plus bas) dans les 4 branches, auxquelles s’ajoute Kether sous le cœur de la Croix, représentée par la couleur blanche :

eso_Lamen301

Le pied de la Croix, dédié à Malkuth, le royaume terrestre est lui-même divisé en 4. En tant que Monde de la matière, il reproduit à son échelle le quaternaire Elémental. Cette division et ces couleurs se retrouvent dans le Pentacle d’autel de la Golden Dawn, l’arme magique dédiée à l’Élément Terre :

eso_Lamen302

Les Quatre Vivants

Ce sont quatre créatures qui apparaissent au début du texte d’Ezéchiel et dans l’Apocalypse de Jean :

« Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine. Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.[…] Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle ». (Ezéchiel, 1.5 à 1.10)

« Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière. Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole. Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout Puissant, qui était, qui est, et qui vient ! » (Apocalypse, 4.6 à 4.8)

Une interprétation de Saint Irénée associera ces quatre Vivants aux quatre évangélistes : Marc au Lion ; Luc au Taureau ; Mathieu à l’Homme, enfin Jean à l’Aigle. Ces représentations deviendront courantes au Moyen Age :

eso_Lamen303

Images extraites du site Abbaye de Notre Dame de Leffe et du site de la Communauté des Dominicains de Nice.

Dans le système de la Golden Dawn, on retrouve ces 4 Vivants ou Kérubim dans les panneaux sur les 7 côtés du Tombeau de l’Adepte, mais également sur les tablettes énochiennes (Tours de garde, « Watch Towers » en anglais) où leur image peut remplacer les sceaux angéliques :

eso_Lamen304

Image extraite de The Secret Temple, Robert Wang, Weiser, 1980.

Ils sont également présents dans le rite du grade de Zelator, ce que Mathers explique comme suit :

« La place des 4 Anciens, à chaque étape du grade de Zelator, est riche de signification. Ils forment d’abord une colonne destinée à guider le Candidat d’ouest en est. Dans un deuxième temps […], ils se placent aux points cardinaux, apparemment pour les surmarquer, mais secrètement, leurs positions situent le Candidat au centre d’une croix dont ils symbolisent les bras, le mettant ainsi au ‘centre du monde’ […]. Les 4 Anciens incarnent également les 4 Éléments, Air, Terre, Feu, Eau. Ou plutôt comme le veut l’occultisme : Le Feu, l’Air, l’Eau et leur synthèse. Leurs robes sont par conséquent des trois couleurs primaires : du rouge des flammes, du bleu de l’Eau, la troisième du jaune lumineux de l’Air, la dernière noire, symbolisant la terre, couleur obtenue par le mélange des trois autres. Le Candidat, quant à lui, est vêtu de blanc, ce qui signifie qu’il ne doit pas se laisser distraire par la séduction des Éléments, mais suivre scrupuleusement le chemin de la pureté spirituelle qui seul pourra le mener à la lumière Divine.

Par ailleurs, l’astrologie souligne que les signes du zodiaque participent de cette nature Elémentale et que les quatre périodes charnières de l’année correspondent respectivement à l’entrée du Soleil dans les signes du Taureau, du Lion, du Scorpion et du Verseau, qui sont représentés par les chérubins hébreux dont il est dit qu’ils possèdent une tête de taureau, de Lion, d’Aigle (l’aigle remplace ici le Scorpion, à moins que son symbolisme n’ait une coloration destructrice) » [1]. A ces associations, Mathers, dans la suite du texte, ajoute encore celle des 4 lettres du divin tétragramme liées aux Éléments : Iod au Feu, Hé à l’Eau, Vav à l’Air et le deuxième Hé à la Terre.

On peut ainsi supposer dans la Croix les correspondances suivantes :

eso_Lamen305

La Croix peut être également considérée comme une représentation du Temple dans laquelle l’Adepte se trouvant au centre de la Croix, regarde vers l’Est.

II. La croix Tréflée et les symboles alchimiques

Egalement appelée Croix de Saint Maurice, la croix trifoliée ou tréflée (en anglais « cross botonny » ou « cross trefly ») a comme particularité de créer 12 espaces aux extrémités des branches. Des symboles peuvent ainsi être ainsi inclus dans le schéma. Dans la Croix hermétique, ce sont les trois principes alchimiques qui occupent ces lobes en se combinant différemment :

eso_Lamen306

Une lecture possible de cette disposition consiste à considérer que dans chacune des branches, un Principe domine. Dans la branche de la Croix de couleur jaune dévolue à l’Est, à l’Elément Air, ce sera le Mercure, de nature fluidique et mobile, le principe dominant. Le symbole du Soufre dessiné du coté de la branche Rouge, associée au Feu dans la croix, manifeste des qualités électriques de l’air. Le symbole du Sel du coté de l’Eau manifestera les qualités humides de l’Air, telles que la pluie. Dans la branche inférieure de la croix, attribuée à la Terre, le mercure domine également, mais dans son aspect fécondateur, plutôt que mobile. La branche attribuée au Feu est de la couleur rouge de Geburah et la nature sulfureuse y prédomine. Dans la branche attribuée à l’Eau, de couleur bleue, c’est le Sel qui domine.

Dans son interprétation de la Croix, Christian Balister [2] rapproche ces trois Principes alchimiques de la répartition zodiacale en Signes Cardinaux, Fixes, Mutables. Les signes cardinaux seront associés au Soufre, les signes fixes au Sel, et les signes mutables au Mercure.

Rappelons que les Signes Cardinaux correspondent en astrologie aux premiers signes de chaque trimestre. Ces signes liés à l’« Action » et l’« Initiative », sont le Bélier, le Cancer, la Balance et le Capricorne. Les Signes fixes correspondent au milieu du trimestre. Leur trait principal est la « stabilité ». Ces signes sont le Taureau, le Lion, le Scorpion et le Verseau. Quant aux Signes Mutables, ils referment le cycle et impliquent « souplesse » et « mobilité». Ce sont les Gémeaux et le Sagittaire, la Vierge et les Poissons.

eso_Lamen307

A partir de là, il est possible d’effectuer une lecture astrologique des branches de la Croix :

eso_Lamen308

III. Les rayons

Douze rayons blancs partent du cœur de la croix. Dans les quatre rayons centraux, les plus longs, sont inscrites les lettres I.N.R.I. ainsi que 4 symboles zodiacaux :

eso_Lamen309

Les initiales I.N.R.I. sont l’acronyme de « Iesus Nazarenus Rex Iudæorum » (Jésus le Nazaréen, roi des Juifs), mais elles peuvent également accepter d’autres lectures, comme « Intra Nobis Regnum Iehova » (le royaume de Dieu est est à l’intérieur de nous), « Igne Natura Renvatur Integra » (le feu fait renaître la nature), ou encore « Igne Nitrum Roris Invenitur » (« par le Feu le Nitre de la Rosée est extrait »), etc. I.N.R.I. est également le mot-clef du grade d’Adeptus Minor, celui qui permet l’ouverture du Tombeau de l’Adepte.

Les 8 rayons plus courts présentent les symboles suivant : L – I – V – A – une croix – I – X – O.

Ces lettres composent deux mots : LVX (« Lux », « lumière » en latin) et IAO, la formule gnostique, auxquels s’ajoutent deux rayons surnuméraires comportant une croix et un second I.

eso_Lamen310

Dans un texte relatif au grade d’Adeptus Minor Theoricus, MacGregor Mathers explique la présence des signes zodiacaux et la signification de ces lettres :

« I.N.R.I. se compose de Yod, Nun, Resh, et Yod. Le premier « I » est la Vierge, Isis, La Mère Redoutable – dans le sens où la mère produit les semences et les fruits de la terre lorsque le soleil est en son sein. « N » est le Scorpion, Apophis le Destructeur – l’entropie qui entre en jeu pour contrôler ou restreindre l’expansion de la Force de Régénération. « R » est le Soleil. Le « I » final est Osiris démembré et ressuscité – le Soleil dont la puissance décroît à partir de l’Automne et qui croît de nouveau à partir de l’Équinoxe d’hiver. La triade Isis, Apophis et Osiris forme les initiales I.A.O. qui, elles-mêmes donnent la formule synthétique IAO. Cela donne une nouvelle triade dont le premier terme est à nouveau la Vierge, à savoir l’air, Tiphereth.

Lorsque l’Adeptus Minor vibre ces noms et fait ces signes, il renforce certaines correspondances :

Le signe d’Osiris démembré : les puissances de l’Équinoxe. Le signe du chagrin d’Isis : Les forces de la Lumière rayonnant à leur apogée. L’espace compris entre les mains correspond au « demi-arc » du Soleil au solstice d’été, par lequel elle rappelle et réaffirme la puissance vitale d’Osiris. Le signe de Typhon et Apophis : l’espace entre les mains positionnées au dessus de la tête, symbolise l’amoindrissement du cycle du soleil et le Solstice d’hiver, en figurant la part de Ténèbres qui couvre la Lumière. Les signes de la Déchirure et de la Fermeture du Voile symbolisent les cycles de la lumière entre les équinoxes et les solstices. Le Signe d’Osiris Ressuscité : il représente la synthèse des variations de la lumière à son apogée aux solstices et aux équinoxes, affirmant ainsi la puissance dirigeante des forces qui se trouvent dans le Moi lorsque celui-ci est sous l’influence de l’Illumination Supérieure et que le Nouveau Nom vient au jour à partir des initiales des autres noms » [3].

La gestuelle de ces signes des grades forme le mot L.V.X. qui sera par conséquent, lui aussi, rapproché d’I.N.R.I. et de I.A.O., ce que Regardie décrit comme suit : « Le premier I est attribué à la Vierge, comme le L dans LVX, la lettre N est attribuée au Scorpion, comme le V de LVX, la lettre R est attribuée au Soleil comme le X de LVX » [4].

Le L correspond au signe du Chagrin d’Isis, V au signe d’Apophis et Typhon, et le X au signe d’Osiris ressuscité. Ensemble, ils forment le mot Lux, lumière :

eso_Lamen311

Ce que l’on peut synthétiser par :

eso_Lamen312

Les lettres équivalentes des trois acronymes sont regroupées sur la Croix. Une Croix et un I viennent compléter la dernière triade pour marquer le retour au signe de la Vierge :

eso_Lamen313

© Melmothia 2009

[1] « The Symbolism of the 4 Ancients », MacGregor Mathers, Clavicula Rosicruciana No. 11. publié par la S.R.I.A., 1888, In The Sorcerer and His Apprentice : Writings on Hermetism and the Golden Dawn, Aquarian Press, 1983.

[2] Introduction aux mystères de la Rose Croix hermétique, Christian Balister, Editions Memo Codec, 1988.

[3] The Complete Golden Dawn system of magic, Israel Regardie, Falcon Press, 1984.

[4] « Description of the Rose Cross », The Complete Golden Dawn system of magic, Israel Regardie, Falcon Press, 1984.

Commentaires 3

  • Excellent travail, très didactique et bien documenté.

    L.V.X. !

  • Et en fait, j’attends la suite… car le plan annonce un peu plus que ce qu’on peut lire !

  • Merci ! 🙂
    Je devrais mettre des liens à la fin de chaque article (il y en avait dans le temps, mais une mise à jour de WordPress les a fait sauter). La suite est là : http://www.melmothia.net/912/la-croix-de-la-golden-dawn-troisieme-partie-les-elements-de-la-croix-suite/

    Après ça, c’est vraiment la fin.

    Il y aurait évidemment encore beaucoup à développer, mais pour cela, il faudrait faire un tour complet du système de la GD. Hum, ça risque d’être long. En réalité, je n’ai rédigé toute cette tartine que pour répondre à cette simple question : pourquoi les lettres doubles ne sont-elles pas dans le bon ordre ? Bon, maintenant, au moins, je le sais 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *