Géomancie & talismanique

pl3bigL’honneur d’avoir annexé les figures géomantiques à la Magie revient au champion toutes catégories du recyclage talismanique, Cornélius Agrippa. Après avoir épuisé les anges de la Kabbale, les signes du zodiaque et les symboles alchimiques, il lui a bien fallu bien se mettre en quête de symboles neufs pour alimenter ses créations. Dans le deuxième livre de sa Philosophie occulte, il décline donc les correspondances et attributs des 16 figures en prenant toutes les libertés nécessaires pour accommoder ces symboles à vocation originellement divinatoire à la sauce de la magie opérative.

Dans le tableau ci-dessous extrait du De Occulta philosophia, Agrippa livre le nom latin courant de chaque figure (Via, Populus, etc.) ainsi que des dénominations alternatives extraites de deux traités classiques, à savoir l’Ars Geomantiae d’Hugues de Santalla et la Geomancia Nova attribuée à Gérard de Crémone. Pour cette raison, à rebours de certaines traductions – notamment celles qui traînent sur le net, j’ai choisi de conserver les termes latins qui sont bien des noms et non des indications de sens :

eso_agrippa001

Pour Agrippa, la géomancie a l’avantage du raccourci métaphysique. Comme les figures sont réputées modelées à l’image des astres ou des constellations, notre mage en déduit qu’elles doivent permettre de passer au-dessus de « l’ange » ou « intelligence » gouvernant chaque chose, pour traiter directement avec le corps céleste lui-même. Point de signature ni de sceau, donc. Les figures nues et rien d’autre.

Deux chapitres plus loin, notre Mc Gyver de la magie pratique va donc dériver différentes variantes depuis chaque figure pour en faire des glyphes talismaniques. Il commence par en réunir les points, puis, comme il ne les trouve sans doute pas assez expressifs, d’idéogrammes abstraits, il va les modeler en pictogrammes.

Ainsi, Populus, figure dont il a décidé qu’elle était lunaire, prendra une allure de croissant ; comme il le dit lui-même, ces symboles ne sont pas seulement inspirés de la géomancie, mais ils « tirent aussi leur conformité à leur objet des rayons des corps célestes » :

eso_agrippa002

Pour conclure cette note, signalons qu’un traité sur la géomancie divinatoire, « In geomanticam disciplinam lectura » est attribué à Cornélius Agrippa et souvent édité à la suite des trois volumes du De Occulta Philosophia, il est cependant probable que ce texte soit un apocryphe.

Melmothia 2009

Commentaires 5

  • je n’arrive pas a trouver une interpretation aux figures qui se positionnent dans la maison 12.je voudrai avoir une explication claire du sens de cette maison.merci

  • Bonjour,

    La Maison XII parle de tout ce qui se trouve « à l’intérieur » pour le meilleur ou le pire. Autrement dit : les choses intimes (sexualité, secrets, sentiments, les non-dits), mais également les projets qui échouent à s’extérioriser ou se concrétiser & toutes les formes de stases : immobilisation volontaire ou involontaire depuis d’hospitalisation jusqu’au cocooning, introspection. Pour un projet, la Maison XII va indiquer les éléments qui risquent de faire échouer dans sa réalisation (= pourquoi il ne sort pas de l’oeuf), la nécessité d’une maturation / ou, au contraire, ce qui est « au coeur » du projet, sa force intime, le germe caché / ou encore l' »agenda caché » dans le projet. Après, tout dépend évidemment de la question posée, de la figure qui se trouve dans la Maison, et bien entendu, du reste du thème. Je vais demander à une amie géomancienne si elle peut ajouter quelques précisions à ce bref exposé.

  • Maison XII – Inimicii – Les ennemis, Nouhoum en arabe è Elle est aussi nommée le domicile des afflictions. Elle est la dernière maison liée au cycle astrologique et elle renseigne ainsi sur tout ce qui pourra faire obstacle au projet ou à la réalisation de la question. Il s’agit des ennemis tant naturels que surnaturels, les charmes, les envoûtements… Cette maison se rapporte aussi aux épreuves, aux maladies incurables, aux accidents, aux calamité, l’exil les trahisons, les interventions chirurgicales (voir la figure pour en connaitre la nature ou l’organe visé). Par extension, elle donne des informations sur les mauvaises relations, les courtisanes. Elle donne aussi les informations sur les zones les plus obscures de la magie noire et de la nécromancie.
    Est-Sud/est…. Poissons … Eau … Hiver

  • Avis de géomancienne, puisqu’il est requis 🙂 : le descriptif de Melmothia est très juste, en premier lieu, donc je ne reviens pas dessus, je vais juste essayer de le préciser un peu.
    Le problème de la Maison XII, c’est qu’elle est très complexe, puisqu’elle nous parle de tout ce qui est caché, l’intériorité comme l’ésotérisme. Elle sera nos prisons également, physiques comme psychiques. Elle représentera également tout ce qui est lié à la grossesse (c’est là qu’on regardera comment se passe la grossesse, ou plus exactement comment se porte le foetus, voire l’accouchement lui-même quand le thème est consacré à ce type de question), et par extension tout ce qui est en gestation. On regardera également cette maison pour tout ce qui concerne les opérations chirurgicales et leur résultat, tout ce qui est lié aux maladies graves que l’on traite à l’hôpital, donc. Elle nous parle bien sûr de nos ennemis cachés (les ennemis déclarés étant à observer plutôt en Maison VII). Mais qui dit ennemis cachés dit aussi nos ennemis intérieurs, nos « démons » pour employer une autre terminologie. Donc notre « moteur interne », plus ou moins favorable ou maléfique selon que l’on s’en fait un ennemi ou un ami, pour agir… ou pas. En tant que partie du corps (si on fait un thème concernant la santé), la Maison XII c’est les pieds. Ce sont aussi les véhicules et les grands animaux (logique, à l’époque où ces correspondances furent établies, on se déplaçait avec des chevaux ou dans des véhicules tirés par de grands animaux du même type, je suppose que c’est de là que vient l’analogie par rapport à tout ce qui est véhicule en général). Par extension, on peut regarder cette Maison pour tout ce qui touche au collectif et les institutions qui s’y rattachent comme les hôpitaux (pour les thèmes « politiques » ou de « géomancie mondiale », si l’on peut utiliser ce terme). Robert Ambelain évoque également les chutes de lieux élevés, comme les précipices ou les ravins. Tout ce qui est lié aussi aux lieux d’intériorité, comme les monastères, les sanctuaires.
    Pour l’élément qui gouverne la maison, deux écoles : la tradition venue de l’astrologie nous donnera l’Eau ; certains géomanciens comme Robert Ambelain diront la Terre (selon le principe que l’ordre des éléments dans le thème suit l’ordre des éléments selon l’organisation de la figure géomantique, soit tête = Feu, coeur = Air, ventre = Eau, pieds = Terre, et on recommence toutes les quatre maisons). Le mieux est de choisir l’organisation élémentaire qui vous semble la plus juste, à vous. Personnellement, je n’ai pas encore réussi à trancher, ce qui est dommage car il peut être intéressant d’examiner l’entente élémentaire entre la figure géomantique et la Maison qu’elle occupe.
    Mathilde Sanoda quant à elle avance le postulat que chaque Maison a un « maître », soit une figure géomantique pour les seize maisons que comptent le thème géomantique si l’on y adjoint la Sentence (ou Claire). le maître de la Maison XII est Fortuna Major, elle nous évoque donc l’idée de triompher de ses épreuves. Je trouve personnellement que cette notion de « maître » de telle ou telle maison fonctionne très bien.
    Donner une signification de chacune des seize figures dans cette maison serait à la fois fastidieux et réducteur, donc je ne vais rien développer là-dessus.
    Mais j’espère que ces petites précisions vous permettront de mieux envisager la Maison XII et dons les pistes de signification pour la figure qui l’occupe alors dans le thème, selon le type de question.

  • Je voudrais un peu plus d’informations sur les figures qui annonces que l’on parviendra à bout des difficultés en maison XII

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *