Une note sur les supports auditifs

Une note sur les supports auditifs 01Par Marie Delclos

Pratiquement inconnus en Europe, les supports auditifs sont couramment utilisés en Afrique Noire et probablement dans d’autres civilisations traditionnelles. Un support auditif est un bruit de fond. Ce bruit peut être naturel comme le bruit d’une cascade, du ressac de la mer ou bien comme le crépitement du feu. Certains « sorciers » ou « devins » portent à leur oreille un coquillage, en général une conque de taille moyenne. C’est pour des raisons symboliques le support le plus prisé, mais une calebasse peut aussi bien faire l’affaire. Ainsi, les « oloiboni », les devins des Maasaï utilisent une calebasse remplie de cailloux qu’ils placent sur leur oreille gauche.

Ces devins sont en réalité des voyants qui se concentrent sur ces sons sans signification et réussissent à capter des messages […].

Le médium Raymond Réant entraîne ses élèves à la clairaudience en leur faisant placer un gros coquillage sur chaque oreille. D’autre part, comme nous n’avons pas forcément des coquillages à notre disposition, il propose de remplacer les coquillages par des tasses à café ou simplement par nos mains. Former des conques avec les mains. On met une main sur chaque oreille, les doigts bien réunis de façon que chaque main forme une sorte de conque qui enferme l’oreille. Les oreilles étant ainsi enfermées, on entend un bruit de fond qui ressemble au bruit de la mer, mais qui est en réalité le bruit que fait votre circulation sanguine […].

L’intérêt de placer des coquillages sur les deux oreilles et non uniquement sur l’oreille gauche est que, de cette façon, on coupe le contact auditif avec l’extérieur.

Une note sur les supports auditifs. Extrait de l’ouvrage La Voyance en 16 Leçons de Marie Delclos, Éditions Trajectoire, 2002.

Commentaires 1

  • pour se détendre et obtenir un état favorable à la voyance se coucher mettre des boules Kies et respirer profondément le plus calmement possible

    là aussi on entend le bruit de sa circulation sanguine et… on devient la mer …on est le ressac… on part et on revient avec la vague on fait corps avec la nature ..

    .ensuite pour la clairaudience vaut peut être mieux enlever les boules Kies … encore que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *